Dans cette rubrique nous allons voir les bases de publication d’article sur WordPress ainsi que les bonnes pratiques pour du contenu bien structuré pour le référencement et pour les internautes.

I. Comprendre l’éditeur d’article WordPress

Sur WordPress, on ajoute les articles depuis le back office disponible via le WP Admin sur la gauche. Nous allons donc voir les différents onglets qui composent l’interface et comprendre à quoi ils servent.

1) Les onglets

a. Depuis l’onglet “Tous les articles“ il est possible :

  • De visualiser tous les articles crées (publiés, brouillons, privés)
  • D’ajouter un article, modifier*, cloner

*La “Modification rapide”,  permet d’effectuer des modifications simples et rapides telles que : le titre, le slug, la date, l’auteur. Changer la catégorie, les étiquettes, autoriser les commentaires, etc..

b. Depuis l’onglet “Ajouteril est possible :

  • Rédiger, structurer et publier l’article

c. Depuis l’onglet “Catégoriesil est possible :

  • De créer, gérer les différentes catégories d’article du blog

d. Depuis l’onglet “Étiquettesil est possible :

  • De créer et gérer les différentes étiquettes du blog

2) Les options d’édition d’article

Découvrons tout d’abord les options mises à disposition par l’éditeur visuel WordPress.

Rangée du haut, dans l’ordre et en partant de la gauche vers la droite :

  • Paragraphe : permet de choisir entre les balises paragraphe, titres de niveau 1 à 6 et préformaté
  • B : bold pour mettre en gras (< strong >)
  • I : mettre votre texte en Italique (< em >)
  • Liste à puces(< ul >)
  • Liste numérotée (< ol >)
  • Bloc citation
  • Texte aligné à gauche
  • Texte centré
  • Texte aligné à droite
  • Insérer un lien hypertexte (ancre)
  • Défaire un lien hypertexte
  • Insérer une balise “read more” ou “lire la suite”
  • Ouvrir/fermer la barre d’outils (affiche la rangée du bas)

Rangée du bas, dans l’ordre et en partant de la gauche vers la droite :

  • : Texte barré
  • : insère une ligne horizontale
  • A : permet de choisir la couleur du texte selectionné
  • T : coller en texte
  • Gomme pour nettoyer le formatage
  • Ω : pour insérer des caractères spéciaux (Ø ⊕ ¢ © ® …)
  • Diminuer l’indentation du texte
  • Augmenter l’indentation du texte (décale le début du contenu sur la droite)
  • Annuler (Ctrl + Z) votre dernière opération
  • Rétablir (Ctrl + Y) ce que vous venez d’annuler
  • ?raccourcis clavier pour gagner en productivité

II. Comment bien renseigner son article ?

1) Le contenu

  1. Saisir le titre de votre nouvel article « Saisissez le titre »
  2. Optimiser le permalien (qui s’affichera une fois que vous aurez complété le titre)
  3. Définir la catégorie et les éventuelles étiquettes (sur le côté droit)
  4. Choisir une image mise en avant (à la une) format JPEG ou PNG
  5. Enfin, rédiger votre article

2) Le contenu de l’article

Un article est composé de plusieurs choses :

  • Un titre : percutant, concis, optimisé pour le SEO.
  • Une image de couverture : L’image de couverture va permettre d’illustrer l’article afin de donner envie au lecteur de cliquer
  • Une introduction : L’introduction a pour rôle de résumer en quelques lignes ce que le lecteur va découvrir à l’intérieur de l’article.
  • Des sous-titres : Il s’agit de hiérarchiser le contenu à travers des balises H1 (titre principal), h2 (titre important), h3 (titre moins important), etc… Ces balises sont importantes à la fois pour le lecteur (il lui permet de se retrouver) et pour le SEO car il permet à Google de comprendre la structure de votre article.
  • Des paragraphes : Il s’agit du contenu de chaque parties.
  • Une conclusion : clôturer les idées présentées. C’est aussi l’endroit pour y glisser des éléments d’action.

La structure d’un article de blog est un élément essentiel pour sa lisibilité. Structurer votre contenu permet de hiérarchiser les informations qu’il contient et de guider le lecteur dans son expérience. Une bonne structure le maintient captivé et l’incite à poursuivre la lecture. C’est aussi l’un des critères les plus importants en termes de référencement naturel. Un article bien structuré aura donc plus de chances d’être lu, compris et partagé.

3) Les metas et permaliens

  • Meta title : Il doit représenter l’article en une phrase et donner envie au lecteur de lire l’article.
  • Meta description : entre 50 et 160 caractères. Il faut vendre son article afin de donner envie aux lecteurs de cliquer sur le lien.
  • Meta keyword : un seul mot clef par page
  • Permaliens : le lien du site doit être court et concis.

III. Publier son article

Une fois que vous avez écrit votre article, vous souhaitez bien évidement le publier. Pour cela, nous avons le widget de publication (généralement situé dans la barre latérale en haut à droite).

Vous pouvez intervenir sur chacun des éléments en cliquant sur les boutons ou sur le texte en bleu “Modifier“, voyons les différentes options qui s’offrent à vous :

  • Enregistrer le brouillon : En cliquant sur ce bouton, vous enregistrerez une copie brouillon de l’article. A ce stade, l’article n’est pas publié donc non visible par vos visiteurs.
  • Aperçu : Pour avoir le rendu visuel de cet article, cliquez sur le bouton “Aperçu”, un nouvelle fenêtre s’ouvrira vous permettant de voir votre brouillon tel qu’il s’affichera une fois publié.
  • Etat : L’état actuel à l’instant T de votre article, il peut être en mode :
    • Brouillon→ état par défaut lors de la création d’un article
    • En attente de relecture→ dans l’attente de relecture et de validation par un utilisateur WordPress
    • Planifié→ pour une publication programmée à une date ultérieure
    • Publié→ donc terminé et accessible en ligne
  • Visibilité : L’article publié pourra être :
    • Public→ donc visible par tous
    • Protégé par mot de passe→ Mot de passe que vous déterminez directement depuis cette option, l’article ne s’affichera donc que si le lecteur donne le bon mot de passe
    • Privé →visible uniquement par les utilisateurs connus et connectés à votre WordPress
  • Publié le : La date de publication de l’article. Par défaut la valeur est “tout de suite” mais vous pouvez planifier la publication de l’article à une date ultérieure.
  • Déplacer dans la corbeille : pour supprimer votre article et le placer dans la corbeille.
  • Bouton “Publier” ou “Mettre à jour” : selon que l’article soit en brouillon ou déjà publié, permet de valider vos changements.

IV. Foire aux questions

  • C’est quoi « étiquettes » sur WordPress ? Il s’agit d’une classification d’article à travers un système de mot clef.
  • C’est quoi la différence entre une « étiquette » et une « catégorie » ? Une catégorie regroupe un thème contenant plusieurs messages et les étiquettes permettent d’affiner l’organisation des articles qui contiennent les mêmes idées de manière transversale.

Petits rappels : 

  • Pour ajouter un article : Cliquer sur « Article » > « Ajouter »
  • Pour ajouter une catégorie : Cliquer sur « Article » > « Catégorie »
  • Pour ajouter une étiquette : Cliquer sur « Article » > « Étiquette »

Donnez nous votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go Top